Des raquettes?…non, pas de tennis!

02.21.07 | Comment?

(For the english version of the story and more pics, check out Justin’s posts)

Le week-end dernier, était un week-end de 3 jours, et croyez-moi, on en a profite!

On ne savait pas trop ce qu’on voulait faire…la seule certitude était de sortir de la ville, et voir un peu de verdure. Voici donc le résultat…

Samedi: Très grasse matinée + lunch avec Julie, Pat et Eva dans notre restaurant Thai prefere, Chai-Yo + ils nous ont gentiment proposes de nous amener a notre voiture (qui est a Sausalito, un peu au nord de SF), donc on s’est vite dépéché a empaqueter des vêtements chauds pour aller au Sequioa National Park. Nous avons donc pris la route pendant a peu près 4 heures direction sud-est. Nous nous sommes arrêtés dans un village juste avant le parc (Three Rivers) pour y passer la nuit.
Snowy river

Dimanche: Lever, 9h (moitie de grâce mat), petit dej’, quelques achats au marche du coin pour le lunch et en route pour le parc des grands arbres. Ca grimpe, ca grimpe et la neige devient de plus en plus abondante… On arrive finalement au musée des “arbres géants” (sequoias), et la, on entend quelqu’un demander de faire une réservation pour une randonnée guidée en raquettes de neige. Hmm…il m’a semble avoir vu quelque chose de ce genre sur le site web du parc, mais sans trop de détails. Alors, moi aussi, je demande. En effet, ils offraient une randonnée guidée d’a peu près 1 mile (1.8 km) et nous fournissait les raquettes …et tout ca gratuit! Alors, biensûr je demande s’il y a de la place pour une rando le jour même, ce qui était le cas et nous voila partis pour essayer les raquettes!

Justin and Stephanie with wood snowshoesUne demi-heure après, nous voila avec un groupe d’une dizaine de personne a vadrouiller dans les bois avec des raquettes en bois aux pieds! Trop cool! Franchement c’est un peu dur, mais vraiment pas autant que j’ai entendu auparavant. C’est un peu dur a manoeuvrer parce-que c’est long, et il faut faire gaffe de ne pas piquer du nez en descente (mais ca c’est vrai même avec des chaussures). Mais marcher dans de la poudreuse fraîche, c’est le vrai pied!

Vers la fin de notre ballade (2 heures plus tard), la guide nous montre la direction d’un chemin a prendre qui amené a une cascade a demi gelée… A ce moment la, on ne savait pas trop si on allait rester dans le parc la nuit, si on allait partir et aller ailleurs…bref, pas tellement de plan. Mais l’histoire de la cascade gelée nous travaillait un peu.

Nous décidons quand même d’aller voir le plus grand/gros/volumineux arbre du monde, le “General Sherman” (qui est sensé être le plus gros “organisme” vivant de la terre).
Justin a une panoplie de photos sensationnelles de cet arbre, specialement un collage de 3 photos pour montrer tout l’arbre et puis une de nous au pied…énorme!!!

Cute pic near the fallsBref, ce petit tour autour du géant nous a aide a nous décider: on veut voir cette cascade! Alors nous conduisons jusqu’au chalet principal du parc, espérant qu’ils aient des chambres libres. En effet (on a de la chance) ils en avaient une (un peu plus cher qu’on aurait voulu, mais ca valait le coup).

Quel bonheur de se retrouver au milieu de la neige dans un chalet confortable et un délicieux dinner (avec une bouteille entière de vin a nous 2).

Lundi: réveil 9h, moitie de p’tit dej’ (fruits et noix)…on se préparé, on remballe nos affaires et on va louer de raquettes pour la journée. A nous la cascade!

Justin and stephanie with modern snowshoesMais cette fois-ci, les raquettes étaient modernes…beaucoup plus courtes, en plastique dur avec des crampons dessous pour plus de traction en montée et en descente…plus légères aussi.

Et nous voila partis sur le petit sentier au milieu des bois qui longe la rivière pour nous amener a l’eau gelée promise. Franchement on a peut-être croise/passe 3 personnes pendant toute notre randonnée. Parfois on se demandait même s’il y avait des ours aux alentours, car o etait pas mal seuls!!! Ca nous a pris 1 heure et demi pour monter.

Frozen waterfallLa fin était étroite, au bord d’un ravin (pas trop dangereux, mais assez si on glisse). On se demandait combien de temps dans ce passage étroit il fallait endurer pour enfin arriver “au bout”…en fait, pas longtemps. Et sur la montagne d’en face, on voit cette masse d’eau sur la falaise, qui était…gelée! C’est la première fois que je vois quelque chose comme ca. La glace était bleue!…comme quoi l’eau est bien bleue. Et sur un autre flanc de la montagne, on voit aussi un bout de cascade allant dessus et dessous des petits ponts de neige….magnifique! (tres difficile a photographier). On s’assoie, on mange un peu et on repart. Il commencait a faire brouillard, il faut rentrer avant qu’on n’y voit plus rien!

Sequoia forest fog

Si vous avez l’occasion d’essayer, franchement ca vaut le coup, et il n’y a pas besoins d’apprendre pendant des heures a se servir des raquettes, comme le ski ou le surf. Petit conseil? Ayez de bonnes chausses de randonnée imperméables avec des chaussettes épaisses…ce sera sur ma prochaine liste de Noël.

Donc en milieu d’apres-midi, on en a pleins les basquettes (et pleins la mémoire de souvenirs fantastiques) et décidons de rentrer a la maison. Une longue route nous attendait, mais le voyage était tellement dépaysant, que conduire pendant presque 6 heures est passé tres vite.

On a bien dormi!

(Je vous demande pardon pour les accents qui manquent…je n’ai pas encore trouve la bonne solution sur mon clavier anglais)

«
»

Leave a comment

:

: